débarras syndrome de Diogène

 
 

Débarras dans un cas de syndrome de Diogène

Le syndrome de Diogène et la syllogomanie sont deux troubles du comportement bien souvent confondus. Ces deux troubles du comportement nécessitent, un débarras de qualité et un nettoyage en profondeur chez les personnes affectées pour parvenir à leur redonner un domicile habitable et accueillant.

Qu'est-ce que le syndrome de Diogène ? En quoi consiste la syllogomanie ? Quelles solutions de débarras faut-il entreprendre pour remédier aux dégâts causés les personnes atteintes de ces troubles du comportement ?

Qu'est ce que le le syndrome de Diogène

C'est un trouble du comportement assimilé à une continuelle négligence d'une personne envers son hygiène corporelle et la propreté de son domicile. La personne atteinte de Diogène ne porte aucune attention à sa propre hygiène et à la salubrité de son lieu de résidence. Ce syndrome est caractérisé par une tendance à l’accumulation compulsive d'objets en même temps accompagnés par un déni total de la réalité qui mène à l'isolement social.

Pour que les spécialistes des troubles du comportement peuvent se manifester avec des compulsions d'accumulation d'objet dans leurs domiciles, mais qui une fois dans leur maison, ils sombrent dans la solitude.

La différence entre le syndrome Diogène et la syllogomanie

Elle est différente du syndrome de Diogène en plusieurs points, mais ces deux troubles du comportement sont souvent confondus. La syllogomanie, appelée aussi collectionnisme, caractérise par une compulsion d’accumuler excessivement de nombreux objets, sans avoir une quelques valeurs ou utilité précise. Pour de nombreux spécialistes, le syndrome de Diogène est un cas particulier de syllogomanie.

Risque du syndrome de Diogène

Qu’il s’agisse du syndrome de Diogène comme pour la syllogomanie, les risques pour sa santé sont, on ne peut plus sérieux. Des conditions de vie extrêmes qui affectent la vie des personnes atteintes de ces troubles et peuvent entraîner la mort. D’ailleurs, une grande partie des cas de syllogomanie ou de syndrome de Diogène sont découverts après un décès

Le protocole de débarras après Diogène

Le débarras du domicile d’une personne touchée par le syndrome Diogène est une tâche difficile et fastidieuse. Le débarras de syndrome de Diogène se passe en plusieurs étapes et il est préférable d’avoir recours à une société spécialisée dans ce type de tâches débarras.

    Nos étapes de débarras dans un logement d’une personne touchée par le syndrome de Diogène ou par la syllogomanie sont :
  • Le tri : séparer la papeterie à jeter des papiers officiels ou importants. Une phase très importante et qui prend un temps considérable
  • Le débarras des objets inutiles et encombrants : un volume de travail relatif au volume de déchets. Mais aussi, la quantité de déchets accumulés va déterminer les ressources à solliciter par exemple un camion-benne pour jeter l’ensemble des objets inutiles.
  • La remise en état de l'habitation : après le tri, et le débarras de l'appartement ou maison, un outillage adapté est requis comme monobrosse, injecteur-extracteur, aspirateur à eau afin de pouvoir nettoyer l’ensemble des pièces en profondeur de fond en comble.
  • Le nettoyage et la désinfection du logement : c'est la dernière phase, avec des insecticides, bactéricides et autres produits biocides, il faut désinfecter l’ensemble du logement.

Services Proclean: Le spécialiste du débarras Diogène à Paris et en Île de France

Notre société Services ProClean est toujours disponible 7j/7 pour desservir sur tous les arrondissements de Paris pour vous fournir des solutions efficaces et fiables pour le débarras de Diogène. Nous vous préparons un devis gratuit et sans aucun engagement.

 
 

Appelez-Nous au 01 40 83 04 30

Nos Domaines d’Intervention pour les Particuliers

Débarras encombrants des appartements
Débarras appartement après décès
Débarras appartement après succession
Débarras appartement en urgence
Débarras appartement avant déménagement
Débarras appartement après déménagement
Débarras appartement après sinistre

Zones d’Intervention